La technique du « tucking » : c’est quoi et comment la pratiquer en toute sécurité ?

Le « tucking » est une technique utilisée pour aplatir la zone de l’entrejambe afin de dissimuler les organes génitaux masculins. Pour certaines personnes, il s’agit d’un élément clé pour affirmer leur identité de genre et réduire la dysphorie, tandis que d’autres le font occasionnellement ou seulement pour des événements spécifiques. Le « tucking » n’est pas un indicateur d’identité en soi, mais reste une option intéressante pour celles et ceux qui souhaiteraient aplatir leur entrejambe pour diverses raisons.

Principaux protagonistes et contextes d’utilisation

  • Ladyboys : Pour les personnes souffrant de dysphorie de genre, le « tucking » représente un moyen de se sentir mieux dans leur corps et d’éviter des situations discriminatoires.
  • Drag queens : Grâce à l’émission RuPaul’s Drag Race, cette technique a été vulgarisée et a acquis une connotation positive auprès du public. Les drag queens sont connues pour maîtriser parfaitement cet art afin de compléter leur look ultra-féminin.
  • Athlètes : Bien qu’il n’y ait pas de preuve concrète, plusieurs discussions sur l’utilisation du « tucking » par les athlètes ont émergé en ligne. Certains pensent que cette pratique améliore les performances et le confort des sportifs.

Comment effectuer un « tucking » en toute sécurité ?

Il est crucial de prendre en compte la santé de la peau et des organes génitaux lors de la réalisation d’un « tucking ». L’utilisation de produits spécifiques (comme du ruban médical) ou de sous-vêtements adaptés permet de minimiser les risques. Il faut également veiller à ce que les matières utilisées soient respirantes et n’entravent pas la circulation sanguine. Enfin, il est important d’être délicat avec les parties intimes et d’arrêter si vous ressentez une douleur lors de la manipulation.

Tucking pratiquer

Méthode du « tucking » avec les canaux inguinaux

Pour effectuer un « tucking », on peut utiliser les canaux inguinaux qui se forment avant la naissance. À l’aide des doigts, guidez lentement les testicules jusqu’à leur emplacement et maintenez-les en place avec un sous-vêtement bien ajusté (ni trop lâche, ni trop serré).

Autres méthodes et conseils pratiques

  • Certaines personnes utilisent du ruban adhésif, mais cela peut causer des blessures. Si vous souhaitez recourir à cette méthode, optez pour un ruban médical acheté en pharmacie.
  • Pensez à la facilité pour aller aux toilettes : une solution non collante peut faciliter votre quotidien.
  • Il est essentiel de s’écouter : si vous ressentez des douleurs ou un inconfort lors du « tucking », arrêtez immédiatement la manipulation ou trouvez un endroit discret pour défaire le dispositif.
  • Sachez que le « tucking » n’est pas une obligation et que chacun est libre de décider s’il souhaite pratiquer cette technique en fonction de ses besoins et désirs.

Avec les bonnes techniques et précautions, cette méthode peut apporter un réel soulagement et confort aux personnes concernées. Le respect d’autrui et de leurs choix reste primordial afin de promouvoir la tolérance et l’égalité entre tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Une transsexuelle peut-elle jouir après une opération chirurgicale ?

La vaginoplastie est une intervention chirurgicale complexe qui peut...

C’est quoi la vaginoplastie et comment se déroule l’opération ?

La vaginoplastie est une intervention chirurgicale complexe qui attire...

JM Trans : Avis sur le site de rencontre Trans

JM Trans se présente comme une plateforme de rencontre...